Accueil

En raison des exigences du sport de haut niveau, les jeunes sportifs sont de plus en plus exposés à des régimes d'entraînement impliquant des charges de travail élevées. En effet, dans certaines disciplines sportives, le nombre d'heures d'entraînement chez les jeunes sportifs se situe entre 15 et 30h/semaine, parfois depuis l'âge de 6-8 ans. Ce nombre d'heures inquiétant peut conduire les jeunes sportifs à un état de surentraînement et à des blessures potentielles. La question de la santé du jeune sportif et du respect de son développement au regard de ses activités physiques et sportives quotidiennes semble donc une question sociale incontournable. Pour répondre aux objectifs de performance sans altérer la santé et le bien-être des jeunes sportifs, la préparation, le suivi et l'accompagnement des jeunes athlètes doivent être pris en compte avec des systèmes de détection-orientation-sélection de plus en plus adaptés. Ces systèmes doivent non seulement s'appuyer sur les connaissances issues des recherches scientifiques pluridisciplinaires sur l'activité physique chez l'enfant mais aussi sur les compétences des professionnels qui interviennent quotidiennement auprès des jeunes athlètes (i.e. les entraîneurs, les médecins, les kinésithérapeutes, les diététiciens, les préparateurs physiques, les préparateurs mentaux, les responsables de pôle espoir, etc.). Toutefois, à l'heure actuelle, les regards croisés entre les scientifiques et les professionnels qui interviennent auprès des enfants sont quasi-inexistants, ce qui peut altérer la qualité du suivi des jeunes athlètes dans leurs parcours sportifs vers le plus haut niveau. L'objectif de ce colloque est donc de croiser les regards des scientifiques et des professionnels qui interviennent auprès des enfants en vue d'optimiser la préparation, le suivi et l'accompagnement des jeunes athlètes vers le plus haut niveau. L'objectif est d'organiser quatre sessions thématiques sur une journée : deux étant animées par des scientifiques experts dans le domaine de l'activité physique chez l'enfant et deux par des professionnels de l'accompagnement des jeunes athlètes (i.e. entraîneurs, médecins, responsables de pôles Espoir/France jeune, responsables de centres de formation, préparateurs physiques, préparateurs mentaux, etc.). Des discussions seront assurées entre les conférenciers de chaque session et le public sous la forme de tables rondes afin d'optimiser les échanges et les débats.

Personnes connectées : 1